Formation

Lutte contre les Cyber Attaques

Cyber-attaque - Cannes - Nice -Monaco - sécurité

Unité de lutte contre les Cyber-attaques qui aborde les attitudes ainsi que les comportements des managers d’équipes et collaborateurs en situation de Cyber Attaques

Nous savons que les cyber-attaques ont lieu à des moments où les équipes ainsi que leurs responsables sont le moins disponibles (fin de semaine, la nuit, équipe diminuée en RH, etc) aussi nous proposons des solutions pour pallier au mieux ce genre de situation.

Lire aussi Formation Terrorisme Individu armé Otages

FILM D’UNE CYBER ATTAQUE

De nombreuses entreprises sont victimes de cyber attaques et très souvent en ignorent le but de l’agresseur: ramsonware, idéologie, politique, concurrence… À vrai dire peu importe le motif, la raison ou le mobile, le résultat peu s’avérer catastrophique pour l’entreprise si l’ensemble des salariés n’est pas sensibilisé à l’éventualité de ce genre d’agression et surtout formé aux comportements et aux attitudes salvateurs.

On aura beau construire des murailles de technologie informatique et des bastions virtuels, la brèche, les failles et les faiblesses se situeront au niveau des comportements humains.

« VEILLE CONSTANTE »

Un cyber attaque intervient souvent au moment où le personnel est le moins nombreux (la nuit, temps de pause, période de vacances, équipe diminuée, etc) pour la mise en place d’une opération d’intrusion informatique. 

Une attaque peut-être violente et soudaine comme insidieuse voire sournoise.Quel que soit le cas qui se présentera le personnel doit être capable et apte a répondre de manière rapide et efficace.

« DÉCLENCHEMENT DE L’ALERTE »

la prise en compte de l’attaque sera déclenchée par le service de veille informatique dont une des missions est de détecter au plus tôt l’intrusion virale

Au sein de l’entreprise se sont des dizaines de personnes qui oeuvrent chacune dans leur sphère de compétences au bon fonctionnement de l’outil de travail. En cas de cyber attaque chacun doit pouvoir apporter son capital professionnel soit pour contrer l’attaque, soit y pallier en proposant des solutions parallèles, solutions qui auront dû être testées puis confirmées.

«  GESTION ET ADRÉNALINE »

Bien prendre en compte qu’une attaque quelles soit physique ou virtuelle déclenche un phénomène anxiogène. Si l’attaque est bégnine le taux d’adrénaline des personnels ne sera pas affecté plus que cela, mais si l’attaque est brutale et conséquente la panique générale peut s’installer.

Prendre en compte les réactions physiologiques de chacun avec une montée d’adrénaline qui peut totalement bloquer les initiatives, paralyser toute décision si on n’est pas entraîné. Comme ce vieux diction le révèle : « entraînement facile, travail difficile – entraînement difficile, travail facile »

« PRIORISATIONS »

Pour cela, il nécessaire de mettre en place un protocole qui définira les « priorisations » au vu du descriptif de la situation. Il est nécessaire d’envisager plusieurs scénarios afin d’anticiper la cyber attaque.

Dès que l’attaque est déclenchée, la notion et la gestion du temps est essentiel, primordial voire vitale pour l’entreprise. Toute minute, tout quart d’heure perdu peut s’avérer fatal si les priorités n’ont pas été établies en amont et validées.

La virulence des attaques est d’autant plus importantes que les agresseurs disposent de matériels en rapport avec leur cibles et les intérêts qu’ils poursuivent.

« CYBER ATAQUE = ETAT DE GUERRE »

L’entreprise doit pouvoir s’appuyer sur toutes ses ressources humaines voire rappeler les indisponibles du moment: congés, stages, malades, etc.

Une période de crise est un moment d’état de guerre, chaque décision est prise selon la situation: observation, validation ou invalidation puis on reprend.

Prendre en considération que l’attaque virtuelle affecte tous les maillons de la chaîne de l’entreprise et pas uniquement le service informatique pour contrer l’attaque voire à prendre des décisions pire que l’attaque afin de préserver le trésor, le patrimoine, la richesse de l’entreprise. Chaque service doit pouvoir communiquer entre eux.

IL se peut que toutes décisions qui seront prise ressembleront à une usine à gaz industrielle mais le tout est qu’elle n’explose pas. Il se peut également que l’entreprise ai recours à des compétences obsolètes redevenues importantes.

« DEGÂTS COLLATÉRAUX : PARTENAIRES, CLIENTÈLE »

Ensuite savoir gérer la clientèle qui peut être malgré eux les « les dégâts collatéraux » de la situation, c’est la rencontre entre le monde réel et l’attaque virtuelle. Bien communiquer avec les partenaires pour qu’il se protègent à leur tour, commenter ce qu’il se passe et apparaître comme responsable.

Une cyber attaque est un expérience douloureuse et et peut être fatale face ce genre de catastrophe et que les dégâts sont irréversibles lorsque l’on y est pas préparé. Relevé le niveau de sécurité n’est pas une option mais une charge qui doit s’inscrire dans le développement de la sécurité.

« COÛT DE LA CYBER ATTAQUE »

Un cyber attaque à un coût : retard dans des projets, gestion de l’attaque (heures supplémentaires, primes aux employés) et éventuellement dans le cas extrême attaque au rançongiciel ou ramsonware même si payer fait le jeu des agresseurs.

« MAFIAS ET CYBER CRIMINALITÉ »

Il faut savoir que toutes les mafias du monde s’acheminent vers la cybercriminalité, situation qui est par ailleurs très prise en compte par l’ANSSI.

Si l’immunité totale semble inatteignable la responsabilité du chef d’entreprise est de se mettre hors de danger de ces agressions virtuelles pour cela investir dans la formation de ses personnels à ce genre de situation s’avérera judicieux.

Lire aussi Protection des biens et des personnes

LA FORMATION

Situations réalistes et stress

Notre partenaire place vos équipes face à une situation réaliste de cyber attaques où chacun des acteurs doit prendre la ou les décisions à fort impact avec un minimum d’informations.
Les participants sont réunis au sein d’une pièce spécialement agencée pour ce genre d’exercice.

Entraînement unique et innovant

Les acteurs de la formation sont en immersion complète pour une durée qui varie de une à deux heures face à une cyber-attaque.

Lire aussi Centre opérationnel vidéo protection

Réaction et interaction

L’exercice met en exergue les attitudes et les comportements de chacun face aux actions à mener, aux réactions et interactions provoquées par la situation. La solution viendra d’eux.

Lire aussi Lutte anti-contrefaçon

Débriefing

L’exercice de Lutte contre les Cyber Attaques se conclut par un débriefing en profondeur pour ensuite communiquer les clés, les outils du management de crise.

Public à qui s’adresse la formation

99 % des sociétés sont victimes au moins une fois par an de cyber-attaques.

Intervenants : Gérant d’entreprise expérimenté en gestion cyberattaques et cyber sécurité
Public : Département informatique, Cadre supérieur, Cadres, Managers, Ressources humaines, Marketing, Ventes, Juridique et Finances
Nombre de participants : limité à 8 à 10 par séance
Durée : 3 heures
Lieu : Toulouse

Related Posts

FrenchEnglish